Publié le mardi 6 février 2018

Préservation des accotements

Les habitants de la rue de la Bonnière et de la rue de la Vallée Surelle ont remarqué que des piquets ont été installés dans leur rue. La raison en est simple :

En cette période particulièrement humide, les côtés herbeux de ces rues deviennent beaucoup trop meubles. Chaque passage d’un véhicule les détériore un peu plus et les transforme peu à peu en bourbier. Cela entraîne d’une part une longue remise en état par les agents communaux, entre le nivellement et la repousse de l’herbe.

D’autre part, tout les parties abîmées se transforment en boue, laquelle est entraînée vers les regards, bouches d’égouts et autres fossés qu’elle encombre, ce qui ne manque pas d’accroître les phénomènes d’inondations tels que nous avons pu les constater ces derniers jours.

Veillez à ne pas vous garer ni circuler sur les bas-côtés herbeux et, dans la mesure du possible, de renter votre véhicule dans votre propriété.