DEUIL NATIONAL Novembre2015

Minute de silence du 16 novembre

Les enfants de l’école communale et une dizaine de Landellois, qui souhaitaient marquer cette minute de silence en commun, se sont regroupés salle culturelle le 16 novembre à 11h45.

Bonjour aux enfants de l’école, bonjour à tous.

Ce rassemblement est l’occasion de renforcer notre union. S’unir dans ces moments de douleur nationale est un devoir.

Tout le Peuple français, de toute origine, de toute religion, quelque soit sa couleur de peau est triste. Triste pour les morts, pour leurs familles, pour leurs amis. A la télévision j’ai vu beaucoup de gens pleurer. Des gens de couleur blanche, ou noire, des femmes voilées qui disaient « Honte à ces fous ! Ces fous ne sont pas des musulmans, ce sont des barbares qui ne connaissent rien à la religion musulmane. » Ils ne connaissent rien à la vie.

Oui, il y a des fous sur cette terre. Il veulent nous impressionner, ils veulent nous faire peur ils veulent nous empêcher de penser librement. Ils n’y arriveront jamais. Nous sommes beaucoup plus forts.

Le mot : LIBERTÉ est inscrit au dessus de la porte de toutes les mairies de FRANCE. Oui, nous sommes un peuple libre et nous le resterons.

Les mots « ÉGALITÉ » et « FRATERNITÉ » sont aussi inscrits sur nos mairies. Égaux dans nos joies et dans nos peines, dans nos droits,mais aussi dans nos devoirs. La FRATERNITÉ a fonctionné à Paris vendredi soir, par l’entraide sur place des médecins, des habitants, des touristes, des taxis, des pompiers, des infirmiers, par les dons de sang et les rassemblements dans toute la France, mais aussi par tous les messages venus des nombreux pays amis de la France.

La police,la gendarmerie, l’armée française trouveront les coupables et les arrêteront. Ils seront punis gravement.

Oui, la France pleure. Non, la France n’a pas peur. Les Françaises et les Français ne doivent pas changer leur façon de vivre. Changer sa façon de vivre ce serait donner raison à ces fous.

Donnez vous la main pour former une chaîne. Cette chaîne de vie humaine est la meilleure façon de faire reculer ces fous car tous ensembles, unis, nous sommes très très forts.

La Marseillaise

Une minute de silence.

Jacques LIGNEUL - Maire de La Landelle.