LE PLAN SCOLAIRE INTEMPÉRIES

Notre souci est d’anticiper tout problème :

Il ne suffit pas que les routes soient annoncées sèches pour le lendemain matin… Il faut que l’organisateur du transport (le conseil régional) puis le chauffeur responsable (ATRIOM) qui prendrait en charge des enfants demi-pensionnaires, le matin, les ramène à leur point de départ le soir … sinon, même la fourgonnette des gendarmes ne serait pas à minima équipée des rehausseurs nécessaires au rapatriement des enfants de moins de dix ans, partis du Vauroux le matin, par exemple, et scolarisés au Coudray.

Pour faire face à ce risque, et par expérience, le SIRS a organisé, dans ce cas précis, un accueil périscolaire sur deux centres.

La garderie puis l’école de La Landelle (sous réserve de l’accord de l’Éducation Nationale) accueillent

  1. Les enfants scolarisés à La Landelle, quel que soit leur lieu de résidence avec restauration pour les demi-pensionnaire.
  2. les enfants demi-pensionnaires ou utilisant la garderie matin ou soir, scolarisés au Vauroux, avec restauration pour les demi-pensionnaires.

La garderie puis l’école du Coudray saint-Germer (sous réserve de l’accord de l’Éducation Nationale), avec restauration pour les demi-pensionnaires, accueillent les enfants scolarisés au Coudray saint-Germer, quel que soit leur lieu de résidence avec restauration pour les demi-pensionnaires.

L’école du VAUROUX accueille les enfants externes , quel que soit leur lieu de résidence, déposés par les parents

Les parents partant travailler sont invités à déposer leurs enfants dans celui de ces centres correspondant à leur lieu de scolarisation, et chargés de les reprendre, quel que soit l’évolution de l’état des routes, au même endroit à la fin de la demi-journée.