Un défibrilateur cardiaque disponible

à la porte de l’école

Lors d’un arrêt cardiaque, chaque minute passée c’est 10% de chances de survie en moins.

Un défibrillateur placé sous surveillance est installé à la porte du préau de l’école.

Souvent l’arrêt cardiaque à lieu devant plusieurs témoins, ce qui permet de se répartir les rôles en fonction des compétences de chacun. Par exemple,

une personne appelle les secours,ne raccrochez pas le premier. Le SAMU vous indiquera à quel moment vous pouvez raccrocher.

Une deuxième va chercher le défibrillateur,

une troisième personne commence un massage cardiaque en attendant la pose du défibrillateur. Même si vous avez l’impression de mal effectuer le geste continuez : mieux vaut un massage cardiaque imprécis que pas de massage cardiaque du tout.

Enfin, une quatrième personne, si il y a, peut aller attendre les secours pour les amener auprès de la victime le plus rapidement possible.

N’éteignez pas le DAE et laissez les électrodes en place sur la poitrine de la victime. Si celle-ci reste inconsciente mais respire normalement, mettez-la sur le côté

Les pouvoirs publics ont publié un décret datant du 4 mai 2007 autorisant toutes personnes à utiliser un Défibrillateur Automatisé Externe – « Toute personne, même non médecin, est habilitée à utiliser un défibrillateur automatisé externe ».

vidéo