Voeux du Maire pour 2017

Cérémonie du 13 janvier 2017
voeux du maire 2017
voeux du maire 2017

Je remercie de leurs présences :

  • Madame Nadège LEFEVRE vice présidente du conseil départementale, présidente de la CCPB et maire de La Chapelle Aux Pots.
  • Mesdames, Messieurs les Maires et vice présidents de la CCPB.
  • Madame OZEL présidente du SIRS.
  • Les membres du conseil municipal.
  • La gendarmerie.
  • Les Sapeurs Pompiers.

J’EXCUSERAI

  • Martine BORGOO Conseillère D et Maire de ST Pierre Es Champs,
  • le père OKEKE,
  • et Monsieur Franck PIA.

Mesdames, mesdemoiselles, messieurs,

C’est avec beaucoup de plaisir que je vous accueille pour la 9e année consécutive à cette traditionnelle cérémonie des vœux. A cette occasion, je ne peux m’empêcher d ‘avoir une pensée émue aux victimes des attentats de Nice et dans l’église de Saint Etienne du Rouvray, mais également aux nombreuses victimes des intempéries qui ont frappées notre pays l’an dernier.

Je remercie naturellement les forces de gendarmeries et les sapeurs pompiers pour leurs dévouements à veiller pour notre sécurité.

En effet, notre pays est bien en ÉTAT D’URGENCE

Nous avons été touchés par une vague d’attentats à la suite desquels Monsieur le Préfet a décidé de placer notre département sous état d’urgence renforcé.

Les services de la Préfecture nous ont donc adressé les mesures à respecter dans le but d’assurer la sécurité des évènements se déroulant sur la commune. Certaines d’entre elles peuvent paraître particulièrement astreignantes, mais je n’ai pas d’autres choix que celui d’en assurer la mise en œuvre.

Monsieur le Préfet étant mon supérieur hiérarchique, je n’ai d’autre choix que celui de me soumettre à ses instructions.

En 2016, les phénomènes climatiques exceptionnels n’ont pas épargné notre village. Deux familles et une exploitation agricole ont été sévèrement touchées par les inondations des 7 et 16 juin pour lesquelles, suite à ma demande, le Ministère a reconnu pour ces deux fois le caractère de catastrophe naturelle.

En outre, l’ensemble des agriculteurs a fait l’objet de la part des services fiscaux d’un dégrèvement sur leur taxe foncière au titre de la perte de récolte.

Les infrastructures de la commune ont subi elles aussi de fortes dégradations. Nous avons été contraints de renforcer la digue de la grande mare, de poser des caniveaux, de remettre en état une portion de route qui mène à la forêt et de renforcer l’accotement sur certaine de nos voies communales.

Ce qui m’amène assez logiquement à vous parler du BUDGET

En 2016, comme en 2015, la commune a subi de nouveau l’augmentation des charges qu’elle doit supporter, à savoir

  • - le fonctionnement de l’école (NAP)
  • - le transfert de l’instruction des documents d’urbanisme
  • - la formation des employés pour pouvoir assurer la continuité des services tel que l’utilisation des produits phytosanitaires, les nouvelles dispositions administratives et comptables, etc …
  • - le recul de la date de départ à la retraite de l’un de nos employés nécessitant un ré-ajustage de la ligne budgétaire salariale.
  • Chaque année, l’État nous demande d’établir un budget équilibré pour le 1er avril.

En 2016, le montant de certaines dotations de l’État nous a été communiqué postérieurement à cette date. Nous avons dû établir le budget avec les seuls chiffres que nous connaissions. Afin d’équilibrer notre budget en recettes et dépenses, il nous a fallu compenser en procédant à une augmentation du produit de la fiscalité communale qui, en temps normal, aurait pu être évitée.

L’état change continuellement les règles.

A titre d’exemple, le transfert des compétences, autrefois dévolues au Département ou à l’État, s’est opéré vers la CCPB sans que soient reversés dans le même temps les budgets équivalents nécessaires à leur mise en œuvre et qui viennent donc s’ajouter aux dépenses supportées par la CCPB - donc les communes et leurs contribuables. Citons entre autre les dossiers d’urbanisme, les assainissements, les études de voierie, j’en passe et des meilleures … Ce n’est donc pas la CCPB qui s’attribue elle-même ces compétences mais l’État qui se désengage et les lui transfère sans nous demander notre avis. Nos petites communes ne disposant pas des services et personnels compétents pour gérer ces dossiers, ils sont donc systématiquement instruits par la CCPB, et bien entendu facturés à la Commune. La CCPB est gérée par les maires et adjoints des 23 communes qui siègent dans les commissions et préparent les différents dossiers qui seront présentés à l’ensemble des membres et qui seront débattus avant d’être votés. Ces dossiers émanent très souvent du Préfet ou de l’État. Comme la loi ALLURE puis maintenant la loi NOTRE le PLUI, Le SCOT.

Au final, ce sont bien les maires et adjoints de chacune des communes qui constituent la Communauté de Communes du Pays de Bray qui prennent les décisions sous la présidence de la CCPB.

SA D’HLM

Concernant les logements HLM, l’entrée dans un de ces pavillons d’un membre de ma famille m’a permis de me rendre compte des problèmes que rencontraient les locataires :

J’ai donc diligenté une enquête auprès de l’ensemble des locataires dont une majorité m’a répondu.

Le manque d’entretien de la part de la SA HLM est affligeant.

Ce que rencontrent tous les locataires, ce sont des problèmes de défaut d’isolation, d’humidité, d’odeurs dues aux assainissements, chaudières trop énergivores, porte entre les garages et l’habitation non isolante et porte de garage vétuste.

Le coût du chauffage est de l’ordre de 200 à 250€ / mois pour des loyers allant de 370€ à 590€.

J’ai donc contacté la direction de la SA HLM et j’ai obtenu un rendez vous avec le directeur qui s’est déplacé sur place le 26/12/0216.

Je viens d’avoir une réponse que voici :

« Monsieur le Maire

Comme convenu je vous prie de trouver ci-joint les différents éléments de réponse suite à notre rencontre du 26 décembre 2016

Une réhabilitation est prévue en 2018 du lotissement les sablons

Sur le plan général, nous attendons les retours des sociétés Degauchy pour une éventuelle réfection des dalles bétons devant les garages et pour la reprise des regards cassés ainsi que le chiffrage de la société Janus pour le remplacement des portes de garage et la pose d’une porte intermédiaire entre les garages et les logements.

Concernant les soucis d’isolation des rampants, la société Monségu se rendra sur place la semaine prochaine pour effectuer un diagnostic de l’isolation.

Sur le plan individuel, les dysfonctionnements dans le logement de M.D. ont tous été pris en charge (bc du 27/12) et la chaudière va être remplacée prochainement.

Pour le logement 10, la société Monségu a été missionnée pour réparer la gouttière (bc du 27/12) et l’entreprise Cipiela a été relancée pour la pose d’un détecteur de fumée dans le logement 20

Enfin, l’organigramme de l’agence de Beauvais vous a été envoyé ainsi que l’ensemble des coordonnées des collaborateurs travaillant sur ce secteur. »

Pour l’instant je n’ai pas d’autres éléments à vous communiquer

Cette année 2016 fut également fournie et active en terme de projets pour ce qui concerne le foncier de notre commune.

En effet, Le patrimoine foncier de notre Commune s’est enrichi d’une parcelle de terrain ainsi que d’une parcelle de bois, ce qui représente une dépense de moins de 1 000 € pour les deux parcelles sur laquelle une subvention du conseil départemental nous a été consentie.

En novembre, grâce à l’exercice de son droit de préemption, la Commune a pu acquérir la propriété de Madame L. pour 100 000€ plus les frais 20 000€, soit un total de 120 000€.

La réhabilitation de cet ensemble permettra la réalisation d’équipements utiles et indispensable à la Commune, à savoir l’aménagement de deux logements locatifs, d’un local pour l’entrepôt du matériel communal (tracteur, remorque etc) et d’agrandir notre parking qui est déjà trop petit.

D’autres surfaces restent disponibles mais le conseil municipal n’a pas encore décidé de leur attribution.

Pour financer cette acquisition, la commune a eu recours à l’emprunt. Dès la mise à disposition du premier logement, le montant du loyer perçu couvrira à lui seul le remboursement de l’annuité, ce qui limite donc considérablement l’impact sur le budget communal. La réhabilitation de cette bâtisse sera financée par le produit de la vente de deux terrains sur notre pâture rue de Gisors.

D’autre part, la démolition de bâtiments vétustes sur cette propriété sécurisera l’accès du parking de l’école qui bénéficiera désormais d’une vue dégagée lors de la sortie des cars.

Une demande de subvention d’un montant d’environ 30 000 € à été déposée auprès du Conseil Départemental avec une demande de dérogation pour pouvoir acquérir ce bien. J’espère bien que cette demande sera acceptée.

Je n’oublierai pas de citer nos employés communaux que je félicite car eux aussi ont été très occupés.

Ils s’activent depuis plusieurs semaines aux premiers travaux d’aménagements dans la grange de la nouvelle acquisition.

La Commune a procédé à la réalisation de travaux de différentes natures :

  • - les employés communaux ont procédé en tout à l’étalement de 15 tonnes d’enrobé en divers endroits de la voirie communale.
  • - ils ont également aménagé un trottoir en béton lavé à la sortie de l’école et repeint une grande partie de la classe de CP
  • -Ils ont façonnés 315 stères de bois qui ont été vendu et livrés aux habitants du village au prix imbattable de 40€ le stère.

Le bouclage de la fibre optique sur la Commune est terminé et la réception des travaux est effectuée. La commune à investi 50 000 € .La société Oise numérique est maintenant chargée de l’exploitation et de la commercialisation du réseau qu’elle louera aux Opérateurs et fournisseurs d’accès internet, qui proposeront leurs offres aux habitants. A la prochaine réunion du SMOTHD fixé le 2 mars nous aurons le calendrier du plan de raccordement sur vos habitations, nous ne manquerons pas de vous informer.

Après avoir été investie pendant plusieurs mois par des échelles, des échafaudages et même une nacelle extérieure, notre église a enfin retrouvé sa quiétude et une nouvelle jeunesse. Les artistes et artisans ont redonné de l’éclat au grand tableau, de la lumière aux vitraux, de l’étanchéité aux toits et aux gouttières.

C’est donc avec un visage restauré qu’elle peut désormais accueillir les offices religieux et résonner des concerts qui ne manqueront pas de s’y tenir.

Mais l’église reste une vieille dame âgée de plus de 150 ans. Pour préserver ce patrimoine nous devrons veiller à l’entretenir régulièrement comme nous l’avons fait par le passé.

L’année écoulée, nous déplorons, la disparition, de deux figures de La Landelle.

  • - Monsieur Pierre DUPUIS, président de l’association U.N.C.des Anciens combattants de La Landelle/ Le Vauroux.
  • - Monsieur Daniel FAUCHER, qui s’était beaucoup investi dans la gestion de notre patrimoine forestier.

En 2016 nous comptons 6 nouvelles naissances

Concernant l’école il est malheureusement possible que, sur le regroupement scolaire il y ait, à la vue des effectifs, une fermeture de classe à la rentrée de septembre.

Bien sûr je reste investi sur ce dossier et lutterai contre cette fermeture. Il faut cependant bien comprendre que si les effectifs ne sont pas suffisants, cette fermeture sera hélas inévitable.

Je remercie les enseignants et le personnel du SIRS pour le travail qu’ils accomplissent auprès des enfants.

Concernant la classe de neige, cette année encore, comme en 2012, j’ai sollicité l’aide de mes contacts artisans, commerçants, et entrepreneurs (qui pour la plupart ont travaillé pour la commune) pour que cette classe de neige puisse avoir lieu.

En effet depuis plusieurs années nous mutualisons le coût du transport en car avec une autre commune. Cette année la commune de Saint Aubin en Bray n’a pas obtenu l’accord de l’inspection académique pour partir en classe de découverte. Cette décision est tombée le 1er octobre. C’est donc 3 500€ qui manquaient pour pouvoir partir. J’ai démarché mes contacts. Leur générosité m’a permis de rassembler 2 900 € ce qui à donné un élan à la Commune du VAUROUX qui a collecté pour sa part 708 €.

Les parents d’élèves on créé un calendrier avec la publicité des donateurs et des dessins d’enfants. Il s’en est vendu 250 exemplaires à 2 € soit une recette de 500 €. Ils ont aussi organisé une tombola et un repas Créole pour lequel vous avez reçu un bon d’inscription.

Tout ceci a donc conduit d’une part, à ce que la classe de neige se déroule normalement mais aussi à ce que la participation des familles passe de 260 € à 210 €. Dans un contexte difficile pour beaucoup de parents, cela ne peut que nous réjouir.

J’appelle tous les artisans et commerçants qui ont contribué à ce que la classe de neige puisse encore partir cette année. Éts Richard, Electricité Levasseur, Contrôle Technique du Pays de Bray, Éts Vroman, Brico Pro Auneuil, Leconte Motoculture, GCM Gobeyn, Les chambres de la vallée surelle, Créa Paysage Mr Batot, Précis Uinage du Bray, Salon Corinne, Jack Renov, Sarl Gosteau- Clabot, Haras de la Marnière, Garage de la piscine, Éts Bunny, Les 3L, Éts Joly CVTP, Auto piéces 60, Saint Germer Coiffure, Agence ORPI Caron, L’UNC , Éts Lisume.

Ce soir, j’ai également le plaisir de récompenser deux Landellois pour deux mérites, le premier pouvant en l’occurrence être l’aboutissement du second.

Tout d’abord, je demande à Monsieur Patrick MONTEFUSCO de venir jusqu’à moi pour recevoir son diplôme de médaille du travail « vermeille » pour ses trente années de labeur assidu.

J’appelle maintenant Madame Céline CONSTANTIN et Monsieur Fabien GRAU pour leur remettre la médaille du travail d’argent pour leur vingt ans de carrière.

Je demande maintenant à Monsieur Bertrand FAGOT de s’avancer pour recevoir une autre récompense pour l’obtention de son baccalauréat.


En 2017, toute l’équipe municipale que je remercie pour son excellent travail continuera à œuvrer dans le seul intérêt de notre village et de tous ses habitants. Les nouveaux arrivants ont été fort nombreux l’an passé - 16 familles - ce qui laisse à penser que le charme de la Landelle et sa douceur de vivre ne laissent pas indifférents ceux qui ont fait le choix de venir s’y installer.

Nous leur souhaitons donc la bienvenue, et à toutes les Landelloises et tous les Landellois, nous présentons nos :

MEILLEURSUX POUR 2017