Voeux du Maire pour 2018

Lalandellevoeux 2018 - JPEG - 81.5 ko
Lalandellevoeux 2018

Discours de M.le Maire

Mesdames et Messieurs, bonsoir et bienvenue dans notre salle culturelle.

Nous sommes honorés d’accueillir ce soir Monsieur Franck Pia, 1er adjoint à la mairie de BEAUVAIS vice président du conseil Départemental et vice président de l’agglo de BEAUVAIS 2

Monsieur et Mesdames les Maires et les élus

Messieurs les représentants de la Gendarmerie Nationale

Messieurs les représentants des Sapeurs Pompiers

Madame OZEL présidente du SIRS

Mesdames et Messieurs les enseignants, pour leur dévouement auprès de nos enfants et de leur étroite collaboration avec nos services.

Mesdames et Messieurs les Employés municipaux pour leur implication dans la vie communale et leur disponibilité à intervenir à tout moment comme les secrétaires de Mairie mais aussi par tous les temps comme les agents techniques.

Messieurs et Mesdames les Présidents d’associations

Monsieur le Père OKEKE

J’excuserai ce soir : Mon premier adjoint Monsieur Philippe RENARD, Madame Nadège LEFEBVRE présidente du conseil départemental, Monsieur Alain LEVASSEUR, président de la CCPB et Madame Agnès THILL Députée de l’Oise, Messieurs les représentants des Sapeurs Pompiers.

==================================================

Bonjour à toutes et à tous. C’est toujours avec beaucoup de joie que je vous reçois pour cette traditionnelle cérémonie des vœux qui se veut être un moment convivial de partage et d’échange.

En effet cette année j’entre déjà dans ma dixième année en qualité de maire de LA LANDELLE.

L’équipe municipale et moi-même essayons d’être les plus pragmatiques possible en n’ayant qu’une seule pensée : le bien communal.

Je ne vais pas vous énumérer toutes les réalisations que nous avons effectuées depuis ces 10 ans car la liste est trop importante. J’évoquerai seulement pour mémoire les grands points, tels que :

  • - la réfection de l’église
  • - la réalisation d’un grand parking pour la salle des fêtes
  • - l’achat du tracteur
  • - la réalisation d’une citerne incendie rue de Gisors
  • - l’aménagement du parking de l’école
  • - la sécurisation de la grande mare
  • - l’achat de la propriété (10 rue principale)
  • - le raccordement à la fibre optique.

Ceux-ci ne sont que les grands points mais à chaque fois que nous pouvons intervenir pour améliorer votre quotidien nous le faisons si nos moyens nous le permettent.

Depuis 10 ans la fonction de Maire à bien changé.

Nous sommes passés de porteur de projets à chasseur de subventions, juriste, financier, nous devons de plus en plus chercher à faire des économies et pourtant nos petites communes subissent l’accroissement des charges que l’état nous impose comme la dématérialisation des documents administratifs, la mise aux normes PMR, les différents contrôles comme les bouches à incendie etc.

L’état se désengage de plus en plus, nous obligeant à récupérer des compétences que nous ne pouvons pas assumer car nous n’avons pas le personnel adéquat pour assurer ces services, comme l’instruction des permis de construire, la gestion des dossiers d’assainissements, la gestion des écoulements des eaux pluviales, le support technique sur les gros travaux. Tous ces services étaient auparavant des services d’état gratuits.

Aujourd’hui nous devons les confier à notre Communauté de Communes qui bien entendu nous les facture, vu que l’état n’a pas compensé ces dépenses auprès d’elle.

Encore mieux la baisse des dotations sur notre secteur touche nos communes à hauteur de 10% environ. Et pour la CCPB c’est plus de 55%

Donc il est évident que si l’état continue à appliquer cette politique de réduction des dotations et de transfert de compétences, nous allons au devant de gros problèmes de gestion.

Nous attendons donc beaucoup de la nouvelle majorité présidentielle qui tente de nous rassurer ainsi que le laissent entendre les communiqués de notre Premier Ministre.

Nous sommes heureux de voir que, malgré toutes ces réformes, le Conseil Départemental, qui est lui aussi victime de ces baisses de dotations, restera toujours pour nos communes rurales le premier partenaire financier dans le soutien de nos projets d’investissement.

Pass Permis.

Grâce à la convention signée avec le Conseil département, nous continuerons à donner la possibilité aux jeunes de la commune, désireux de passer leur permis de conduire, de recevoir la somme de 600€ du Conseil Départemental en l’échange de 70 heures de travail pour la commune. Comme le fait Lisa D ce soir.

Mais il y a d’autres passes, notamment : le pass ordi, le pass BAFA, le pass sport

Venez nous rencontrer en mairie nous avons des dépliants pour vous informer sur ses mesures.

En 2017 nous avons réalisé l’assainissement de la propriété (10 rue principale), et préparé son raccordement aux réseaux d’eau et d’électricité.

Nous avons été une des premières communes du secteur à être raccordée à la fibre optique et il faut bien convenir que nous avons un peu « essuyé les plâtres ». Donc même si il y a eu des problèmes de démarrages, tout fonctionne bien désormais. Actuellement seul l’opérateur SFR exploite ce marché mais dès 2018 ce sont ORANGE puis BOUYGUE qui prendront leur place sur ce nouveau réseau.

En 2018 nous réaliserons la réfection de la toiture de la grange (10 rue principale) nous réaliserons la remise en état d’un, voire des deux logements de cette propriété. Bien sûr, selon nos finances.

Dans le cadre de l’opération Picardie Pass Rénovation, un dossier a été déposé pour la réhabilitation des logements, je suis en attente des chiffres.

Nous avons aussi déposé un dossier de subvention auprès du Conseil Départemental pour l’achat d’un radar pédagogique mobile afin d’inciter les automobilistes à réduire leur vitesse. Mais ce radar va également enregistrer la vitesse des usagers, ce qui nous permettra de connaître l’heure et la fréquence des excès de vitesse dans les différents secteurs de la commune. Alors, gare à la gendarmerie !

Nous allons aussi remplacer l’ensemble des armoires électriques qui alimentent l’éclairage public car elles sont vétustes. Vous avez pu noter que nos cloches ne sonnent plus. C’est par mesure de sécurité que nous en avons interrompu le fonctionnement ; en effet, la tempête Eléanore a endommagé le toit de l’église. Nous avons donc voulu écarter tout risque de court-circuit à cause des eaux de pluie, et par là-même tout risque d’incendie.

SA HLM

Concernant la SA D’HLM, j’ai enfin obtenu que des travaux de rénovation soient engagés pour l’année 2018. C’est la résidence les Sablons qui en bénéficiera la première, étant la plus ancienne. Une isolation par l’extérieur est prévue ainsi que le remplacement des chauffages et des VMC et certainement la mise aux normes de l’assainissement si cela rentre dans l’enveloppe budgétaire.

En second lieu, pour la résidence la Bonnière, j’ai obtenu le remplacement des chaudières au début de l’année 2019. J’ai aussi obtenu l’accord que les personnes éligibles à l’isolation à 1 € puissent bénéficier de l’isolation de leur logement. Enfin, pour les locataires qui le souhaitent, de faire installer un poêle à granulés. Comme vous le voyez, tout finit par arriver, même si cela est difficile avec la SA d’HLM

Nous sommes très satisfaits de voir que notre site internet est fortement visité, car actuellement ce sont 1300 visites mensuelles, soit environ 42 visites par jour.

Ce sont aussi 178 habitants qui reçoivent les dernières informations urgentes, soit par téléphone ou soit par SMS. Je remercie tout particulièrement Mr Philippe RENARD notre 1er adjoint pour son implication dans ses applications.

Je suis heureux de voir que le regroupement scolaire continue à apporter à nos enfants tous les outils pour leur permettre de progresser tels que l’achat de nouveaux manuels. Nous continuerons à financer la classe de neige. Je remercie tous les parents qui s’impliquent au travers de leurs actions : comme la soirée tartiflette, la tombola, les calendriers pour permettre aux enfants du CM2 de partir en classe de neige.

La rentrée scolaire du mois de septembre se fera sur une semaine de 4 jours.

Intervention de Madame Marine Pillon, directrice, qui présente le projet de classe découverte à destination des trois classes de La Landelle.

Elles se rendront pendant deux jours dans le Compiègnois et à cette occasion visiteront le château de Pierrefond. Une exposition sera présentée par la suite dans la salle culturelle de La Landelle. Madame Pillon remercie toutes les personnes qui ont contribué à la réalisation de ce projet, notamment par l’organisation d’un loto qui a permis de réunir des fonds auquel s’ajoute la participation des parents d’élèves et du SIRS.

Concernant le stop en venant de Saint Aubin En Bray.

C’est la plainte d’un chauffeur de car auprès de sa hiérarchie qui m’a conduit à faire procéder à la pose de ce stop. A la suite de cette plainte une réunion a eu lieu sur place avec les services du Conseil Départemental, des routes et gestion des cars, l’entreprise des cars et la mairie. Je n’avais pas d’autre solution que de sécuriser ce carrefour par un stop. Car si je ne faisais rien et qu’un accident se produise, ma responsabilité aurait été engagée.

Concernant la démographie de notre commune.

Nous sommes passés de 467 habitants en 2014 à plus de 550 en 2018. Notre Commune connaîtra un nouveau recensement de la population en janvier 2019.

Beaucoup de jeunes couples avec ou sans enfants choisissent notre village, certainement pour ses écoles, la garderie, la cantine et bien sûr la fibre optique mais aussi comme je l’entends souvent quand je rencontre les nouveaux habitants, parce que le village a su garder son âme de village de campagne et qu’il est bien entretenu.

Nous devons tous continuer à préserver cette identité, nous devons tous ramasser les papiers, les canettes et autre déchets qui peuvent être jetés devant chez nous. Les employés municipaux font le maximum, mais si chacun fait un petit effort, notre village sera encore plus propre.

Je vous demande également de ne pas stationner les véhicules sur les espaces gazonnés en bordure de rue afin de ne pas transformer ces endroits de verdure en bourbiers.

Depuis 10 ans, nous avions une dizaine d’habitations qui changeaient de propriétaires ou de locataires. En 2017 ce chiffre est passé à plus de 20 habitations. Donc l’immobilier à LA LANDELLE se porte très bien.

Tout ceci résulte d’une équipe municipale soudée qui travaille, dynamise le village et fait de son mieux pour apporter aux habitants les services qu’ils attendent. J’aimerais beaucoup que chez nos jeunes - ou moins jeunes - une dynamique se crée, afin qu’un club de sport, Football ou autre, voit le jour pour encadrer nos jeunes. Cela éviterait que nous ayons des dégradations, minimes pour l’instant, mais nous savons toutes et tous, que sans encadrement, nous risquons, un jour ou l’autre une délinquance plus importante. Nous serons avec vous pour vous aider à vous structurer si besoin. Je tiens à l’occasion de cette cérémonie à témoigner la reconnaissance de notre commune aux jeunes diplômés de l’année 2017 à qui j’ai le plaisir de remettre un bon d’achat et je leur demande de s’approcher : Mademoiselle Pauline H, pour son Bac Pro Commerce Mademoiselle Léa D pour son bac ES Monsieur Adam T POUR SON CAP maçonnerie

J’ai beaucoup aimé les paroles de notre président pour ses vœux : nous devons tous se poser cette question le matin quand on se lève. « Que peut-on faire pour la France ». << Et nous, que pouvons nous faire pour LA LANDELLE >>.

J’aime « la positive attitude » c’est ce qui fait avancer le village avec ses projets. Les grincheux, les râleurs ne nous intéressent pas.

Alors meilleur vœux de bonheur, de bon vivre, de santé, de joie, de prospérité A LA LANDELLE. Bonne Année 2018.